Je me débrouille à Ouaga : Blanchisseur à Dassasgho

Le cliché du jeune Ouagalais vautré chaque jour du matin au soir au grin de thé est en train de plus en plus de s’estomper. De jeunes gens essaient de sortir vainqueurs du dur combat contre le chômage. Moumouni Sawadogo est l’un de ces jeunes. Il s’exerce au métier de blanchisseur. Ce n’est pas facile, mais il s’accroche.

0
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.