Oho: le droit à la vie d’une handicapé mentale

-

La petite Oho souffre d’une double handicap: l’encéphalopathie et une hémiplégie du coté droit de son corps. Selon la tradition dans le milieu rural au Burkina Faso, un tel enfant est souvent abandonné à la naissance. Mais les parents d’Oho ont bravé les coutumes et décidé de garder leur enfant. Malgré leur pauvreté, ils tentent tant bien que mal de vivre avec leur enfant handicapé et Oho a fini d’avoir une place très spéciale au sein de la famille Dah. Cet exemple nous montre que chaque enfant a avant toute chose, simplement le droit de vivre.

0
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.