Alain Edouard Traoré : “Dans une démocratie, c’est l’urne qui est l’arbitre final”

Interrogé par les journalistes sur la marche du 18 janvier 2014, Alain Edouard Traoré  a rappelé que le gouvernement avait fait un communiqué à ce sujet.

Alain Edouard TraoréQuant au dialogue auquel le gouvernement se dit disposé, le porte-parole  du gouvernement a expliqué qu’il s’agit du dialogue engagé depuis août par le Président du Faso et dans lequel le gouvernement est engagé depuis toujours.

Depuis 20011, il n’y a pas une seule action où le gouvernement n’a pas essayé de discuter”, rappelle-t-il.

Cependant, explique Alain Edouard Traoré, la marche n’est qu’un mécanisme démocratique que le gouvernement respecte en tant que tel. Pour lui, l’important est ailleurs.

0
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.