Roch Marc Christian Kaboré : “L’erreur est humaine”

Roch Marc Christian Kaboré, conseiller politique du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès), parti au pouvoir, qui avait ,dès les premières heures du débat sur la limitation des mandats présidentiels au Burkina, affirmé que la limitation des mandats présidentiels est anticonstitutionnelle est revenu pour dire que les choses ont changé.

ROCKA l’issue d’une rencontre organisée avec plusieurs membres démissionnaires du parti ce 7 janvier 2014 à Ouagadougou, l’ancien président de l’assemblée nationale a fait son mea culpa devant la presse.

« L’erreur est humaine.(…) Je fais mon mea culpa », dira t-il.

0
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.