Zéphirin Diabré : “Nous voulons nous installer à Kossyam”

L’opposition politique marche le 23  août contre un éventuel référendum sur la révision de l’article 37 de la Constitution qui porte limitation des mandats présidentiels.

Zeph uneCette fois-ci, la manifestation se passera à quelques encablures du palais présidentiel de Kossyam. Pourquoi ? Que se passera-t-il si le pouvoir passe outre cette marche et organise le référendum ? Quel est le compromis que l’opposition est prête à faire ?

Réponses avec le Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré, qui a reçu Burkina 24 au siège de l’institution, dans l’après-midi du 20 août 2014, bien avant l’annonce du refus de l’itinéraire par la mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.