ZéphirinPour Zéphirin Diabré, se basant sur la mobilisation de ce 28 juillet 2013 à Ouagadougou,  le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir,  « est devenu maïs ». Il a aussi appelé les syndicats et tous les Burkinabè à la mobilisation contre la mise en place du sénat et la modification de l’article 37 de la Constitution du Burkina. Extraits.

Zéphirin Diabré, Chef de file de l’opposition burkinabè : « CDP, c’est devenu maïs ! »

A propos de l’auteur
-

10 commentaires

Tu peux utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>