Une foule immense de Burkinabè a encore battu le pavé ce samedi 18 janvier 2014, à l’appel de l’opposition politique, pour dire non à la mise en place du Sénat et à la modification de l’article 37 de la Constitution.

Marche 2Une marche « historique », selon Zéphirin Diabré, à l’heure où le parti au pouvoir connait une suite de démissions et compte désormais certains de ces anciens ténors dans les rangs des manifestants du jour.

Lire la suite de l’article sur Burkina 24 

Modification de l’Article 37 : l’opposition marche contre à Ouaga

A propos de l’auteur
-

Tu peux utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>