Des Sankaristes et des progressistes veulent de nouveau tenter l’expérience de l’unité d’actions. Trois partis politiques qui partagent l’idéal du Président Thomas Sankara ont tenu une rencontre le 30 août 2014 à Ouagadougou  afin de jeter les prémices d’une union qui sera matérialisée par un congrès constitutif le 11 octobre prochain.

L’Union pour la renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS)  de Me Bénéwendé Sankara fait partie du trio. Quels sont les enjeux de nouvelle tentative d’union ? Quelles chances de survie ses « promoteurs » lui donnent ? Me Sankara répond à travers cette interview accordée à Burkina 24 en fin d’après-midi du 1er septembre 2014.

Me Sankara sur le front des Sankaristes : « Nous voulons une union crédible »

A propos de l’auteur
-

Tu peux utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>